Les antibiotiques et la riposte microbienne : une bataille sans fin | 1er créneau

Présentation du laboratoire

L’Institut de biologie intégrative de la cellule est un laboratoire de recherche fondamentale qui s’intéresse au fonctionnement de la cellule, à la compréhension des processus qui régissent son organisation et sa physiologie globale.

Description de la visite

Lorsqu’on parle de microbes/bactéries, on pense généralement aux pathogènes, causes de nombreuses maladies et de grandes épidémies dans l’histoire de l’humanité (peste, lèpre, tuberculose, etc.). Pourtant, les micro-organismes ne sont pas tous nos ennemis : certaines bactéries, du sol notamment, sont à l’origine de nombreux antibiotiques de notre pharmacopée. Lors de leur découverte, dans les années 1950-1970, nous avons cru que nous avions gagné la bataille contre les bactéries pathogènes. Mais ces dernières résistent, et certaines ne sont plus sensibles aux antibiotiques actuellement utilisés en médecine. Sans nouveaux moyens efficaces de lutte, le nombre de morts liés à la résistance bactériennes aux antibiotiques pourrait atteindre 10 millions par an en 2050, autant que le nombre de morts liées au cancer. Comment recherche-t-on de nouveaux antibiotiques ? Comment étudie-t-on les bactéries qui les fabriquent ? Quels sont les mécanismes de résistance des bactéries pathogènes ? Peut-on faire fabriquer de nouveaux antibiotiques à des bactéries ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles cette visite vous apportera quelques réponses au travers d’observations et de discussions avec des membres du laboratoire.

Soutiens